Activité des sénateurs

Deux sénatrices du groupe CRCE distinguées par Public Sénat

Par / 4 janvier 2023

Dans son bilan de l’année 2022, la chaîne politique et parlementaire Public Sénat est revenue sur 7 femmes politiques françaises qui ont marqué l’actualité.

On y retrouve bien placée la présidente du groupe CRCE, Éliane Assassi pour son rôle « en tant que rapporteure de la commission d’enquête sénatoriale sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques. Cette commission d’enquête fait suite aux révélations concernant le recours du gouvernement aux cabinets de conseil pour organiser la stratégie vaccinale contre le covid-19. La commission d’enquête lancée en novembre 2021, le rapport est rendu en mars 2022 et fait grand bruit. Éliane Assassi y pointe un « phénomène tentaculaire ». En découle une proposition de loi. Depuis, le gouvernement a produit une circulaire pour réduire de 15 % le recours des administrations publiques aux cabinets de conseil et il a inclus au budget 2023 un document retraçant le recours de l’Etat aux cabinets de conseil. Par ailleurs, suite à la saisine du parquet par le Sénat pour suspicion de faux témoignage devant la commission d’enquête le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire visant McKinsey. Même Bruno Le Maire donne raison à la sénatrice communiste, en reconnaissant, le 27 novembre 2022, qu’il y avait une « dérive » dans le recours de l’Etat aux cabinets de conseil. » On ne saurait dire mieux. Autre sénatrice communiste à être citée, Laurence Cohen du Val-de-Marne pour son travail transpartisan « aux côtés des sénatrices Annick Billon, Alexandra Borchio Fontimp, de Laurence Cohen et Laurence Rossignol, comme coauteure d’un rapport qui a défrayé la chronique le 27 septembre 2022 : « Porno : l’enfer du décor ». Pour la première fois de l’histoire parlementaire, un rapport d’information a été entièrement consacré aux pratiques de l’industrie pornographique. Et le constat y est sans équivoque : les dérives de l’industrie pornographique y sont largement dénoncées. C’est à ce titre que la mission d’information a souhaité émettre une vingtaine de propositions afin d’alerter l’opinion publique sur les violences perpétrées et véhiculées par l’industrie. Leurs recommandations ont reçu un fort écho médiatique. » Félicitations aux deux impétrantes

Les dernieres interventions

Nos propositions de loi et de résolution 50 mesures pour le pouvoir d’achat

Une proposition de loi pour forger un véritable bouclier social... Financé ! - Par / 28 juillet 2022

Lois Ce texte est un patchwork de mesures diverses et trop limitées

Réforme de l’adoption (nouvelle lecture) - Par / 26 janvier 2022

Les rapports 500 000 euros pour quel résultat ?

Commission d’enquête sur l’influence croissante des cabinets de conseil privés - Par / 18 janvier 2022

Administration